Escape Yourself s’installe à Colmar

La franchise Escape Yourself étend son réseau en Alsace. Après le lancement d’Escape Yourself Strasbourg en novembre 2017 situé au 4 rue des Bonnes Gens à Strasbourg, les Alsaciens Muriel KOCH et son acolyte Mathieu Fischer viennent tout juste d’installer leur deuxième centre d’escape game à Colmar (3 rue de Ribeauvillé, à côté du Musée Unterlinden).
Nous avons été invité à tester leurs toutes nouvelles salles de Colmar et nous n’avons vraiment pas été déçus.

escape-game-alsace-08

En compagnie de quelques enfants et d’amis journalistes, nous avons pu découvrir les deux salles d’escape game réelles et celles en réalité virtuelle.
Plusieurs scénarios étaient à notre disposition :
– Leonard de Vinci, sur les traces du légendaire Saint Graal (Salle réelle)
– Le casino dont l’objectif est de repartir avec le magot (Salle réelle)
– Le Nautilus sur les traces de Némo à la poursuite du Kraken (Salles virtuelles)

Nous avons opté pour le test de Léonard de Vinci avec les enfants, une salle déjà éprouvée à Strasbourg et améliorée lors de l’installation à Colmar. Nous avons également testé le Nautilus et son mode réalité virtuelle un autre jour.

Le scénario Léonard de Vinci durait 60 minutes, le Nautilus 50 minutes et nous n’avons pas vu le temps passer ! (A tel point qu’on a eu du mal à sortir de Léonard ;)).

Pour Léonard de Vinci, l’histoire commence déjà avant de rentrer dans la salle puisque le point de départ de l’énigme nous a été compté avant que la porte se ferme. Le trajet qui s’en est suivi dans un couloir recouvert d’horloges continuait de nous mettre dans l’ambiance en faisant monter la pression pour les novices que nous sommes.

escape-game-alsace-02

A coup d’énigmes, de recherches et de fouilles, de mécanismes complexes et de quelques cadenas, nous avons finalement réussi à unir nos compétences pour sortir du bureau du professeur Turner avec le Saint-Graal. (Bon, d’accord, avec 4 minutes de retard… mais c’est le geste qui compte… ;) Et heureusement que nous étions avec des enfants qui découvraient des choses pourtant évidentes à côté desquelles nous étions passés.

Pour le Nautilus, l’intro s’est faite directement dans les salles de réalités virtuelles en s’équipant pour l’aventure. Un sac à dos qui est composé d’un ordinateur, un casque de VR Vive, des manettes pour prendre des objets dans le monde virtuel. L’avantage du sac à dos permet d’être totalement indépendant dans nos mouvements. Aucun câble n’est relié au plafond comme dans d’autres salles de VR et rien n’entrave l’espace de jeu.

Après avoir mis « nos armures » pour rentrer dans le monde virtuel, le qualibrage prend un peu moins d’une minute. Et le jeu commence dans l’univers du fameux Nautilus, au fond d’un océan, au coeur de graphismes superbes en 360°.

escape-game-alsace-17

Bien entendu, nous ne pouvons pas vous révéler le contenu des scénarios testés sinon ce serait spoiler vos prochaines aventures, mais ce que vous devez savoir, c’est que tout le monde s’est amusé et pris aux jeux que ce soit en réel ou en virtuel.

Et même si nous n’avons pas encore testé le scénario du casino, voici tout de même une petite photo ;)

escape-game-alsace-28

Nous vous recommandons donc de tester ces scénarios à votre tour. Le tarif dépendant du nombre de joueurs avec lesquels vous viendrez.
A colmar : 3 rue de Ribeauvillé – Site web pour réserver : www.escapeyourselfcolmar.fr
A Strasbourg : 4 rue des Bonnes Gens – Site web pour réserver : www.escapeyourselfstrasbourg.fr
(A savoir que l’escape game de Strasbourg compte d’autres salles et des scénarios supplémentaires.)

A noter pour les professionnels : L’escape game peut être un excellent jeu pour le team building et pourquoi pas, lors d’une série de tests pour un recrutement.

escape-game-alsace-27

Blogueurs d'AlsaceEscape Yourself s’installe à Colmar